Règles du Texas Holdem

Si vous êtes nouveau au Texas Holdem, vous avez besoin de vous exercer afin de maitriser les règles de ce jeu de poker. Votre objectif ici est de construire la plus forte main possible à 5 cartes pour remporter le pot. Les joueurs qui veulent réussir au poker doivent connaitre les cartes qui font de fortes mains et comment sont divisés les tours d'enchères.

En premier lieu, passons en revue quelques exemples de mains gagnantes au poker. La quinte royale est la plus forte main, et elle est constituée d'un As, du Roi, de la Dame, du Valet et du 10, tous de la même suite. Une quinte est constituée de 5 cartes de la même suite également. Vous pouvez par exemple réaliser une quinte avec un 10, 9, 8, 7, 6 de cœur. Un carré est constitué de quatre cartes de la même valeur, tandis qu'un brelan est constitué de 2 cartes d'une même valeur et de 3 d'une autre. Un flush est composé de 5 cartes d'une même suite, alors qu'une quinte comprend cinq cartes dont les numéros se suivent. Vous pouvez aussi faire une double paire ou une paire au Texas Holdem.

Maintenant que vous avez une bonne idée de la structure des cartes, vous devez vous familiariser avec l'ordre chronologique des mises. Vous devez connaitre les séquences de jeu, débutant avec le pré flop, le flop et l'abattage final. Le pré-flop est la période qui précède la distribution des cartes communes. La quatrième carte commune est appelée Turn (Tournant) et la cinquième La Rivière. Ces cartes sont utilisées pour réaliser une main gagnante au poker. À l'abattage final, les joueurs révèlent leurs mains afin que la plus forte soit déterminée.

Le jeu se déroule dans le sens des aiguilles d'une montre en commençant par le joueur situé immédiatement à gauche du croupier. Un joueur peut se coucher, checker, suivre ou relancer lorsque son tour vient. Se coucher signifie quitter le jeu, alors qu'il n'est possible de checker que lorsqu'aucun autre joueur n'a placé une mise au cours du tour. Si un joueur relance, il le fait en égalant la mise précédente. Relancer augmente la valeur totale du pot.

Le montant requis pour la relance dépend des règles du Texas Holdem. Dans un jeu aux limites standard, la limite de table dictera la quantité avec laquelle un joueur peut relancer une mise. Par exemple, un joueur peut miser ou relancer de 10 € dans les deux premiers rounds qui ont une limite de 10 à 20. Ce qui laisse deux autres rounds sur lesquels parier 20 €.

Le Texas Holdem existe en plusieurs variétés, et même si les jeux de poker aux limites standard sont populaires, la plupart des joueurs expérimentés préfèrent souvent jouer aux jeux sans limites. La raison qui justifie cette préférence est que le pot y est habituellement plus important. Dans un jeu sans limites, un joueur peut relancer sa mise de n'importe quel montant, tant qu'il se plie aux règles minimums de pari. La somme maximale dont il peut relancer est le montant total de ses jetons.

La différence entre les jeux sans limites et ceux avec limite de pot se situe au niveau de la taille des mises. Une limite de pot fixe la quantité maximale sur laquelle un joueur peut relancer sa mise tant qu'elle est plus importante que la mise précédente. Par exemple, si un joueur mise 10 €, le second est obligé de parier au minimum 10 € lui aussi. La relance maximale est de la taille du pot entier. La raison de la popularité de cette version, c'est l'augmentation rapide du pot qu'on observe lorsque les joueurs relancent du montant maximum.

Certaines personnes préfèrent aussi jouer la version à blind unique. La blind unique, encore appelée mise initiale, était communément utilisée au Texas Holdem jusqu'en 1980. Après quoi, la petite et la grosse blind devinrent les fonctionnalités utilisées.

Autres Sites De Poker En Ligne